Notre histoire

L’association est née autour de Pierre, jeune homme autiste.

Sa famille, comme nombre de familles dans la même situation, est confrontée à une carence en terme d’accueil en dépit des mises en oeuvres des divers Plan Autisme. Force est de constater qu’il n’existe que trop peu de lieux de vie avec un accompagnement adapté aujourd’hui en France.

La recherche du meilleur moyen d’envisager l’avenir de Pierre et de pouvoir lui assurer une maison de vie est à l’origine de l’association, Le Chemin de Pierre.

 

Le fondement de l’esprit du Chemin de Pierre : un réseau d’amitié porté par des bénévoles, les Pierrots

En 2010 après un parcours chaotique d’établissements en établissements, Pierre âgé de 10 ans intègre l’IME de Saint Cloud. A l’initiative de sa famille et avec les encouragements d’Annie André, alors directrice de cette institution, un réseau d’amis se construit autour de Pierre : les Pierrots. Au quotidien et régulièrement, cette cinquantaine de bénévoles se relaient auprès de Pierre.

Ces temps à deux, en un pour un, transforment peu à peu Pierre. Une méthode développementale, interactive et individuelle permet à Pierre de sortir peu à peu de son isolement. Pierre progresse dans ses interactions avec les autres. Il gère mieux ses angoisses jusque-là envahissantes, et affiche un large sourire. Pierre se met alors à témoigner d’une affection débordante. Son enthousiasme communicatif génère au sein du groupe des Pierrots une véritable cohésion.

Cette expérience unique permet à tous de vivre au quotidien le message du fondateur de l’Arche, Jean Vanier :

« De quoi avons-nous le plus besoin au monde ? Ce n’est pas d’être normal, mais d’être aimé et que quelqu’un croie en nous…».

En septembre 2012, les parents de Pierre sont malheureusement contraints de faire partir Pierre en Belgique. Pierre est accueilli dans un lieu adapté. Il y est entouré d’un personnel compétent et aimant, y trouve un certain épanouissement mais son éloignement est vécu douloureusement par sa famille et par tous les Pierrots qui continuent de se relayer en assurant les allers et retour France-Belgique. Ses deux tantes, Oriane et Marguerite, profondément attristées par cet exil forcé proposent aux parents de Pierre de se lancer dans une nouvelle aventure, la création d’un lieu de vie en France près de leur domicile pour jeunes adultes autistes, un lieu accueillant Pierre et ses amis. C’est ainsi que L’association, le Chemin de Pierre voit le jour en 2013, présidée par son père, Henri de Foucauld.

Pendant deux ans, Oriane et Marguerite visitent des structures d’accueil, participent à des colloques, rencontrent des professionnels (psychiatres, psychologues, éducateurs, chefs de service, formateurs, spécialistes de méthodes éducatives, directeurs d’établissements, directeurs d’associations gestionnaires). Elles découvrent la richesse des avancées éducatives, développementales et sensorielles dans le domaine de l’autisme.

Elles perçoivent le besoin fort d’un accompagnement adapté à la spécificité de cet handicap qui fait de chacune des personnes autistes une personne singulière et unique dans sa fragilité.

Elles visitent les foyers de l’ARCHE et de Simon de Cyrène, des lieux de vie où se côtoient professionnels et amis bénévoles autour des personnes porteuses de handicap. Elles y retrouvent l’esprit qui animait les Pierrots : joie et simplicité́ sont les maîtres mots de la rencontre.

Et rapidement, l’évidence fait jour : l’idée fondatrice du Chemin de Pierre est de bâtir un lieu de vie fondé sur des relations humaines et fraternelles solides, en se mettant à l’écoute permanente des personnes autistes dans leur singularité́ et leur fragilité́.

Concevoir cette maison de vie humaine et vivante adaptée aux spécificités de l’autisme implique :

  • La création d’une maison de taille familiale
  • Le recrutement d’une équipe d’experts et professionnels spécialisés dans l’autisme pour accompagner les résidents
  • Le regroupement des familles dans un réseau de compagnonnage afin qu’elles et leurs enfants autistes se voient régulièrement et participent à la construction de la maison.
  • Le développement d’un réseau d’amis regroupés dans une association de bénévoles, intervenant quotidiennement dans la maison et dans diverses activités adaptées au besoin de ses habitants.

Quatre années de travail ont abouti à la réalisation de Maison Harmonia, premier lieu de vie du Chemin de Pierre en partenariat avec 2 autres associations, ouvert en septembre 2017 à Levallois.

Le Chemin de Pierre continue sur son élan et travaille déjà sur la création d’une autre maison de vie.